AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » [PV Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité


MessageSujet: « L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » [PV Amy]   Dim 23 Sep - 14:41



relax your mind, i'm so so cool!


Adam, Adam, Adam, est-il normal qu'une si jeune femme n'ai que ce mot à la bouche ? Rah, même plus de place pour un Hyun Ki. Pas croyable ! C'est totalement un cas celle-là, je comprends pas comment j'ai fais pour la pêcher, pour m'intéresser à elle. D'ailleurs, nous avons exactement 5 ans d'écart, par conséquent, si jamais il se passait la moindre chose entre nous qui sortait d'un ordinaire amical, ce serait considéré comme un détournement de mineur. Elle a l'âge d'être ma soeur, alors d'où je la vois comme une femme à part entière malgré son bas âge ? Arg, c'est juste totalement incompréhensible, et casse tête ! D'autant plus que je devrais la détester, wrong ? Ma popularité décroît peu à peu, mes exploits se font plus rares depuis mon erreur fatale, et il est donc peu habituel qu'on parle de moi. Mais chaque fois je suis fier comme un paon, après tout, j'aime être au centre de l'attention. J'avais l'impression de tenir une conférence, tout le monde m'écoutait et me posait des questions, me vantait. Et là, bam, elle débarque en fuckin'gamine qu'elle est, pleure son prince charmant et repart. Et après ? Que dalle, on s'en foutait de moi. Oui, je la hais, je la hais. Bae Amy, je te hais. Alors pourquoi je peux pas m'empêcher de t'adorer, au fond ? parce que tu ressembles à une petite soeur ? Non, comme dit, je refuse de te voir comme tel. Alors quoi ?

D'ailleurs, qu'est-ce qui t'as fait passer du rang de petite chieuse insupportable à mes yeux, à amie importante ? Le simple fait que je t'en ai voulu. On interrompt pas impunément un dialogue dont je fais l'objet, surtout pour ça. Je n'ai jamais eu la chance de rencontrer ton Adam, mais je le hais déjà, il me vole la vedette. Existe-je seulement à tes yeux ? Je me pose la question. Mon but premier était de te harceler toute la journée, voire même t'effrayer : j'ai 21 ans et tu en as 16, mais je crois que j'ai succombé, tu possèdes un trait de caractère qui vaut tout l'or du monde : l'innocence. Depuis lors, je crois qu'il m'est impossible de te haïr, bien contre ma volonté. Tu es si jeune que j'ai l'impression d'être en tord rien qu'à te toucher. Rassures toi ma belle, je parle de toi comme un homme amoureux d'une enfant, ce n'est pas le cas. Non seulement pour moi tu es déjà une femme, mais de plus je ne te vois que comme une amie précieuse. C'est juste que je me pose tellement de questions contradictoires que tu m'obsède, je hais ne pas pouvoir me répondre moi même.

Mes mains sont occupées, l'une par mon portable, l'autre par un sweat que je trimbale depuis un moment déjà. Torse nu, je cours dans toute ma chambre à la recherche des clés de mon scooter. En parlant d'Amy, je lui ai promis de venir la chercher dans une demie-heure pour l'emmener ensuite au bar. Il est déjà tard, bientôt dix neuf heure, je suis en retard. Deux choix possibles : ou je mets le turbo et je m'active à mort, ou je l'entends se plaindre et hurler qu'Adam, lui, n'aurait pas été en retard, au choix. Même si je préfère de loin la première solution. Oui, j'avoue être totalement jaloux de cet homme qui a autant d'attention, alors que moi suis presque invisible à côté. Je retourne tout, mes oreillers, je renverse mes tiroirs afin de les fouiller, je suis sûr d'avoir paumé mes clés par là. Finalement, après une ou deux minutes je remets la main dessus en hurlant, victorieux. Reste plus qu'à finir de se préparer.
J'enfile mon sweat, un simple sweat noir et blanc fubu, remonte mes manches jusqu'aux coudes, et range mon portable dans la poche de mon jean gris afin de libérer mes mains, et ainsi me coiffer et mettre mes chaussures. De simples baskets assez hautes noires, blanches et argentées, des cheveux avec un effet bataille artificiel et des clés dans la poche, je me décide enfin à partir, et ce au plus vite. Pas question d'entendre une fois encore ce maudit prénom.

Je me rue à l'extérieur de l'internat et me précipite vers le garage afin de sortir mon scooter de là. Je l'enfourche, allume le contact et démarre, perdant néanmoins du temps à tout refermer derrière moi. Lorsque plus aucun obstacle ne me sépare de mon destin de fêtard, que je vérifie que mon portefeuille réside bien désormais dans le coffre du deux roues, je trace. Je dois lui payer un verre, je lui ai promis il y a longtemps, je ne compte pas me défiler.
Je roule quelques minutes, sur la route, mon casque enfoncé sur ma tête. Je hais cette sensation d'étouffement, mais je ne souhaite pas non plus me prendre d'amende pour non respect des règles de sécurité. J'en ai également prévus un pour elle.
Enfin, sa silhouette m'apparaît sur le chemin, et je m'arrête à sa portée, retirant mon casque et disciplinant -ou non- mes cheveux rosés. Je souris, grandement. Gamine, t'es marrante, j'arrive pas à te voir comme une enfant. Aller monte, du haut de tes quinze ans, tu vas te bourrer la gueule avec moi ce soir ! T'inquiète, tout ira bien. Je désigne le coffre contenant mon argent, mes papiers et aussi un casque, lui faisant comprendre de s'équiper elle aussi.

- « Aller ma belle, monte. T'as vu ? Pile à l'heure ! »

Je souligne en effet mon arrivée à la bonne heure, lui faisant comprendre qu'elle ne doit pas m'en vouloir, qu'elle ne doit pas me gonfler avec lui, qu'elle doit juste monter, s'agripper à moi et passer une bonne soirée. Nous ? Immatures ? Totalement, et franchement, c'est ce que nous kiffons, faux ?



Dernière édition par Lee Hyun Ki le Dim 23 Sep - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité


MessageSujet: Re: « L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » [PV Amy]   Dim 23 Sep - 17:15

Lee Hyun Ki & Bae Amy
« L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! »

Allongé sur son lit sous sa couverture Amy ne faisait rien. Elle avait juste hâte d'aller boire ce soir avec Hyun Ki. Amy allait faire l'effort de ne pas parler d'Adam ; cela allait énerver Hyun Ki comme la dernière fois. Et ça elle n'en avait pas envie ; elle est crevée. Amy avait fait la fête toute la soirée hier. Autant dire qu’elle s’était éclaté hier soir ; même si elle avait un peu mal au crame vu le nombre de verres qu’elle sait bût. Mais c’était une habitué ; rien ne lui faisais peur. Enfin à peu près mais bon ceci est une autre histoire. L'important était de s'éclater ce soir. En pyjama, les cheveux en bataille, seul le maquillage avait tenu d'hier. En voyant sa tête dans son miroir elle prit légèrement peur. Elle avait beau être jeune mais elle ne rigolait pas sur l'apparence. Amy sortit de sa chambre et alla aux douches. A cette heure-ci il ne devait y avoir personne et tant mieux. Elle n'aimait pas se mêler aux autres filles. Elle se doucha à une vitesse lumière ; les cheveux mouillé elle retourna à sa chambre. Ses cheveux allait sécher tout seul ; en attendant Amy ouvrit son armoire. Il n'y avait que des chaussures à talons à part deux paires de basket pour la danse et une de villes jamais utilisé. Il n'y avait quasiment que des habits de soirées. Sinon ; à Gakuen Alice elle à son uniforme et c'est déjà pas mal. Amy saisit un slim en cuir noir et un débardeur blanc et un t-shirt orange à rayure blanche. Le débardeur elle le mettrait sous le t-shirt sinon ça ne le ferait pas. Et des chaussures à talons noir à brides. Elle ferma le fermeture derrière le talons. Il le lui manquait plus qu'à se coiffer. Elle brossa sa chevelure blonde et se boucle le bout de ses cheveux. Quand à sa mèche ; elle était lisse et c'était mieux ainsi. Amy prit son portable et le fourra dans sa poche. Amy verifia qu'elle n'avait rien oublier et claqua la porte. Le bruit de ses talosn résonnait dans les couloirs vide. Bien trop vide à cette heure-ci ; normalement les élèves devaient être en train de boire non ? Enfin bref ; elle se fichait bien de ce que les autres faisaient. La porte du dortoir était entre-ouverte ; elle la poussa d'un coup de pied assez violent. Tellement qu'elle claqua contre le mur. Amy marcha un long moment et s'arrêta à l'endroit où elle devait attendre Hyun Ki. Il n'était pas là.

-Toujours en retard lui..

Pourtant ; quand Amy sortit ça elle le vit arriver en scooter. Quand elle vit le casque qu'il avait sur la tête ; elle ne pût s'empêcher de rigoler un peu. Pas question qu'elle porte ça ! Plutôt mourir que de porter ça ; il n'allait quand même pas lui dire de mettre ce truc. Amy savait que c'était pour sa sécurité mais hors de question ; vraiment.

-Aller ma belle, monte. T'as vu ? Pile à l'heure !
- Tu rigole là ? T'est même pas à l'heure tss. La prochaine fois préviens moi que tu seras en retard.

Oui elle avait décider d'être chiante aujourd'hui , c'était le prix à payer pour ne pas qu'elle parle d'Adam. Amy monta; hors de question de mettre son casque. Elle se fiche d'avoir un accident ; Amy ne voulait vraiment pas porter ce casque. Elle prit le casque des bouts des doigts avec une tête assez dégoutée :

-Hé ; Hyun je suis vraiment obliger de porter ce truc ? Je sais que c'est pour ma sécurité mais ça ressemble à rien... Je ne veux vraiment pas le porter.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité


MessageSujet: Re: « L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » [PV Amy]   Lun 24 Sep - 18:59



Come on! Come on!


Quand on grandit dans une famille où l'on a tout ce que l'on désire, on fait forcément des envieux. Par exemple lorsqu'on se ramène, à seulement dix ans, avec le dernier portable de l'époque, demandé la veille sur un coup de tête. Mais peu à peu, lorsque ça devient trop répétitif, les envieux se font plus rares, mais les jaloux se manifestent. On a un nombre inimaginable d'ennemis, on est au centre de l'intérêt, et les hypocrites et les profiteurs font leur show aussi. Naïf, je suis sorti avec bon nombre de mini-meufs avant de comprendre qu'elles profitaient juste de ma gentillesse. Du coup j'ai développé un égoïsme aigu, et je ne prête jamais mes affaires. Mh, tout ça pour dire que quand on est, depuis tout jeune, dans ce milieu, on sait vite distinguer le vrai du faux. Et on a un sens aiguisé de l'observation. Du coup, même gêné par ma visière, à pleine vitesse, je sens de là son air moqueur avant même de ralentir. Ah, qu'est-ce qui te gênes, mini-chieuse adorée ? Je le saurais bien vite étant donné que je ralentis, jusqu'à me garer à quelques pas seulement de toi. Je t'ordonne de monter, je suis ferme, pressé, mais toujours avenant, comme mon ton l'indique. Empressé de faire la fête aussi, j'ai vite parlé. N'importe qui peu habitué à mon don d'éloquence n'aurait rien compris. Mais toi, tu me connais, aussi, même sans m'entendre tu sais ce que je souhaite, et je le sais également, c'est pourquoi je ne prends pas la peine de te répondre et je souris simplement.

- Tu rigole là ? T'est même pas à l'heure tss. La prochaine fois préviens moi que tu seras en retard.

J'aurais pensé qu'elle avait oublié. J'ai à peu près dix minutes de retard, mais bon, qui ne tente rien n'a rien. Je souris de nouveau, comme un idiot, mieux vaut ne rien dire dans ce cas là sous peine de s'enfoncer. Désolé baby, j'ai préféré foncer que prendre le temps de te prévenir et arriver plus tard encore. Dis, du haut de tes seize ans, c'est pas que tu m'ferais presque peur ? Mh, no comment. N'empêche qu'à ton air, je devine de suite que ton programme est déjà arrêté. Donc tu comptes me faire chier, wrong ? Ah, donc quand c'est pas Adam, c'est ça, nee ? Ahlala, avec toi je suis bien mal logé, je comprends toujours pas l'effet d'attractivité que tu produits sur mon être.
Après lui avoir indirectement parlé, comme toujours, je la regarde monter. Je suis si bavard qu'il y a un bon nombre de choses que j'aimerais lui dire sans oser ouvrir la bouche. En effet, ce serait moi, je parlerais 24h/24h, seul ou non, dormant ou éveillé. Je tiens toujours le casque entre mes mains, celles-ci posées au niveau des tempes, la visière relevée, sans la lâcher du regard, suivant des yeux ses moindres mouvements. Qu'elle soit mon amie ou pas, elle reste une femme, et je ne peux m'empêcher de suivre, discrètement, le mouvement de ses courbes en croissance. T'as encore pris des seins toi nan ? Je sais que ce genre de réflexion la gêne, c'est pour ça que j'adore les lui faire, mais bon, pas ce soir, je vais pas tenter le diable. Je m'arrête et immobilise mes yeux au niveau de ses mains. N'as-tu aucun respect pour ta santé ? Il y a des gens qui seraient tristes de te retrouver écrasée sur le bord de la route tel un chat. De là à savoir si j'en fais partie, ma belle, c'est perso. La façon dont tu tiens le casque laisse supposer que tu ne comptes pas le mettre. Bien, comme tu veux. Si je tente une réflexion je vais m'en prendre une avant la fin de la soirée. Tu as beau être d'une innocence désespérante avec tes grands yeux de biche, tu restes violente sur les bords parfois. On se demande pourquoi tu m'fais flipper. Je marmonne donc une excuse, tentant de t'appâter, mais tu ne sembles pas l'entendre.

-Hé ; Hyun je suis vraiment obliger de porter ce truc ? Je sais que c'est pour ma sécurité mais ça ressemble à rien... Je ne veux vraiment pas le porter.

Hyun. Y'a qu'elle pour raccourcir mon prénom à ce point. Ce n'est pas un surnom, une appellation familière, c'est juste une sorte de marque de flemme. Hyun Ki, c'est déjà bien court, n'est-ce pas ? D'où tu vas encore chercher plus rapide, beautiful girl ? Quant au casque...
Je mets un certain temps à répondre, jugeant le casque d'un oeil critique, pesant le pour et le contre. Si elle le met, elle ne sera pas satisfaite, je risquerais de passer une mauvaise soirée, on va pas s'éclater, elle va être invivable. Mais si elle le met pas, elle met sa vie en danger, et ne plus l'avoir à mes côtés demain serait quand même une perte. Peut-être pas bien grande, mais une perte quand même. Mh, à choisir, je préfère qu'elle ne le mette pas. Ne le prends pas mal, mais je préfère ma vie à la tienne. Aaaah, je suis un sale égoïste hein ? Oui, et c'est pas ça qui va me changer.
De plus, allant dans ce sens, j'ai tout à y gagner en enlevant le mien aussi. Heureusement que le coffre de cet engin est assez spacieux. La preuve, il tient sous ses grosses fesses. Je plaisante Amy, tu es fine comme...un truc fin.

- « Non, je conduis relativement bien. Pousse toi juste pour que je puisse ranger ça. »

Je fais tourner la protection, jouant deux secondes avec, puis l'accroche au guidon, le temps d'aller déloger la belle. Je m'approche de la lycéenne, pose mes mains sur sa taille, en profitant pour l'embrasser sur la joue. Il ne faut pas croire que tous les asiatiques se ressemblent. Nous sortons tous de pays prudes et réservés, mais contrairement aux clichés donnés, je fais partie de ces personnes qui n'ont aucune honte à oser un contact physique, que ce soit un simple baiser ou un acte plus privé. Souriant d'aise, je la soulève pour la poser sur le trottoir et lui ébouriffe les cheveux, avant de me concentrer sur mon but premier, fourrant mon casque décroché dans le coffre. Comme si de rien n'était, ou plutôt comme si elle était un objet, je la repose dans sa position d'origine, assise sur le coffre. Tu n'as rien senti, Amy, rien ne s'est passé, nee ? On y va ?

Je reprends ma place de conducteur et attrape ses mains pour les poser autour de ma taille, lui ordonnant silencieusement de s'accrocher, et lorsque je juge que c'est fait, je démarre sans attendre.
On ne met qu'une dizaine de minutes à arriver dans notre lieu de rendez-vous habituel. La belle jeune femme ne fait pas son âge, il est facile pour elle d'entrer, enfin je crois que c'est pour ça qu'elle passe habituellement sans embrouille. Sauf si elle connait personnellement les gens travaillant ici ? Après ces quelques minutes de route qui m'ont décoiffé, qui ont fait gonfler les manches de mon sweat et qui m'ont défoncé les yeux par la vitesse de ma conduite, je gare le mini-bolide sur le parking et coupe le contact. Je ris légèrement, pour rien surement, et descend, rangeant mes clés dans une de mes poches. Je l'aide à descendre, en bon gentleman. Lorsqu'elle a le pied à terre, je passe mon bras autour de ses épaules, la ramenant contre moi dans un geste affectueux, déblatérant un bon nombre de choses, toutes aussi (in)intéressantes les unes que les autres. J'espère qu'elle sera pas trop chiante quand même.

- « Hey, Amy ! Look à droite, t'as vu ça ? Pff, jure moi qu'on sera jamais comme eux! »

Pour appuyer mes dires, je montre, pas discret, un couple d'adultes, sans doute des amis, ayant dans la quarantaine, elle plus jeune que lui visiblement, fringués comme des idiots. Une faute de goût critique qui vaut mes reproches silencieux. Rah, qu'ils apprennent à se fringuer eux! Néanmoins je ris, léger, de bonne humeur. Qu'ils ont l'air idiots, aussi coincés. Je peux voir de là le gros balais coincé entre leurs fesses. Hm, hé, Bella, ça te tente de tirer dessus ? De les mettre mal à l'aise ?

- « T'as du temps à perdre ? On les embête ? »

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité


MessageSujet: Re: « L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » [PV Amy]   Mer 26 Sep - 14:42

Lee Hyun Ki & Bae Amy
« L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! »

Amy ; petite hypocrite au grand coeur. Pourtant ; Amy peut s'attirer vite les foudres des autres. Elle ne fait presque que parler d'Adam et ça énerve la plupart des gens. Mais bon ; elle à tellement une bouille mignonne que les gens ne peuvent pas lui résister. Elle, manipulatrice ? Noon pas du tout. Amy jouait juste de ses ''atouts''. Celle-ci refusait de mettre ce truc hideux sur sa tête. Pourquoi ? C'était horrible et ça allait la dérangé plus qu'autre chose. Cela ressemblait à rien enfin on ne pas s'éterniser dessus. Amy ne voulait pas mettre cette chose. D'ailleurs elle se demandait comment Hyun Ki allait réagir. Il allait s'énerver et partir ou tout simplement lui dire de ne pas le mettre et que ça ne serait pas sa faute si il lui arrivait quelque chose. De toute façon ; elle se fichait bien qu'il lui arrive quelque chose. Grâce à son alice ; Amy pourra vite guérir. Ne parlons pas de malheur. Amy venait d'abréger le prénom de Hyun Ki, non ce n'était pas car elle avait pas envie de dire son prénom en entier. C'est juste que c'était plus mignon comme ça. Amy aime donner des surnoms mais n'aime pas qu'on lui en donne. Pas trop casse-pied cette Amy. Elle observa vite fait Hyun Ki ; elle se demandait quand c'est qu'il allait lui répondre. Car, ce n'est ps qu'elle était impatiente mais elle n'aimait pas le silence qui régnait. Amy n'avait pas penser à prendre une veste et le regrettait un peu car il commençait à faire froid. Mais bon ; une dizaine de verre et tout ira bien. D'ailleurs, Amy était bien décider à boire plus de verres que lui. Au moment où elle allait dire à Hyun Ki qu'elle attendait toujours une réponse. Celui-ci se décida enfin à lui répondre :

-Non, je conduis relativement bien. Pousse toi juste pour que je puisse ranger ça.

Quand il dit ça, Amy ne pût pas s'empêcher de rigoler. Ben quoi ? C'était juste hilarant ce qu'il venait de dire. Amy avait envie de lui dire s'il était vraiment sérieux en disant qu'il conduisait relativement bien. Enfin, elle verrait elle-même après tout. Mais si c'était vrai, elle passerait pour une stupide de la vie. Amy espérait que Hyun Ki ne prenne pas mal ce qu'elle venait de faire. Amy tourna la tête en regardant le paysage, enfin elle était plutôt dans la lune qu'autre chose. Quand elle sentit les mains de Hyun Ki se posait sur sa taille et ses lèvres sur sa joue. Elle eût un léger sursaut, non elle n'était pas tellement choqué mais c'est juste la surprise. Amy mit sa main sur son ventre et dit :

-Hey , tu m'à fais peur là tss.

Amy n'était même pas sûr qu'il l'avait écouter et la souleva comme si c'était un objet tout ridicule et léger. Pour cette fois, Amy n'allait rien dire même si elle était légèrement énervée. Une fois qu'il ait rangé les chose horribles (oui elle n’appelait pas c'est trucs pas son nom tellement c'était hideux.) il remit Amy sur sa position de départ. Ils allaient enfin pouvoir partir et boire jusqu'à qu'ils ne peuvent plus marcher. Il prit les mains d'Amy pour qu'elle s'accroche à sa taille et ils purent enfin partir. Elle était sûr que si des gens passaient et les regardaient ils ne serait même pas qu'Amy était avec lui sur le scooter. Pourquoi ? Amy est tellement petite et mince qu'on ne le voit presque pas quand elle est derrière quelqu'un. Quand ils furent arriver, Amy avait un peu mal aux yeux mais c'était supportable. Hyun l'aida à descendre et passa son bras autour de ses épaules. Pendant un moment, elle eût envie de lui mordre le bras pour qu'il la lâche mais il allait bien devoir la lâcher un moment. Alors qu'ils marchaient vers le bar Hyun Ki lui sortit:

-Hey, Amy ! Look à droite, t'as vu ça ? Pff, jure moi qu'on sera jamais comme eux !

Amy eût peur en voyant ce fameux couple et ne pût s'empêcher de demander :

-Hé, rassure moi je suis mieux que elle ?

L'apparence comptait un peu beaucoup pour elle. Heureusement qu'elle n'est pas naît avec un gros nez ou des grosses fesses. *out* Hum. Hyun et Amy regardèrent le couple, ils était mal habillées et étaient trop coincés. La fille portait un pantalon horrible quant au garçon no comment.

-Tu veux que je te jure qu'on ne sera jamais comme eux ? Non merci, je ne jure jamais.

Elle avait sortit ça sur un ton froid et sec. Pourtant, elle regrettait un peu ce quelle venait de dire.

-T'as du temps à perdre ? On les embête ?
-Hum, d'accord mais s'il m'arrive quelque chose je compte sur toi pour me protéger hein ?

Ce n'est pas qu'elle avait peur mais un peu. On ne savait pas qui pouvait être ce couple, peut-être était-il des meurtrier ou des voleurs ou bien des méchants ? Enfin Amy comptait sur Hyun Ki pour la protéger si il lui arrivait quelque chose.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » [PV Amy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! » [PV Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche. [Zoey]
» Notre pire ennemi ne nous quitte jamais, car c'est nous mêmes (With Rebecca)
» Cadeau pour mon pire ennemi ( Museau Balafré) !
» Je dis des mega-conneries
» Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Alice ::  :: R.I.P.-