AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité


MessageSujet: Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...   Sam 15 Sep - 23:12

Un petit stalker mangeur de bonbons et son model



Il était coutent, il faisait beau, une pointe d’air pour ne pas étouffer sous ce soleil de plomb, c’était donc une après-midi idéal pour sortir se promener. Il sortit de son bus en sautant pieds joints avec une bonne humeur impressionnante, cela faisait un petit moment qu’il n’était pas sorti à l’extérieur de l’internat. Il était en ville pour acheter des bonbons sa réserve avait dangereusement baissé, il fallait donc d’urgence sortir rechercher ses douces sucreries si chères à son cœur. Alors qu’il sautillait sur le chemin en direction du magasin de ses rêves, il vit au loin son sunbae Eichi alors il lui courra derrière sauf que celui-ci rentra dans une boutique de vêtements. Eichi était son ainé, il était en quatrième année, le petit adorait son hyung, il était son modèle, et il le trouvait si chou mais froid il ne voulait jamais que Shin l’approche, qu’il lui fasse des câlins… Mais le petit ne perdait pas espoir, dès qu’il le voyait il le suivait, le collait, lui réclament des attentions, de l’affection. Il voulait être son ami rien d’autre, il voulait vraiment être proche de lui, se lier. Une fois arrivé devant là où le jeune homme avait disparu, il y entra et le chercha des yeux après quelques secondes il le retrouva, il se faufila entre les rayons, entre les clients mais une fois qu’il avait passé tous ses obstacles sa proie avait encore disparu. Enfin pas tout à fait, il était maintenant plus loin il entrait dans une cabine d’essayage libre, essaie de se glisser entre tous ses vêtements et arrive enfin jusqu’à la cabine. Il se faufile derrière le rideau et saute sur son sunbae en le serrant dans ses bras et l’embrasse sur sa joue en criant « hyuuuuuuuuuuuuung !! », puis soudain il réalise qu’Eichi est torse nu alors il se retire écarlate et cache ses yeux gêné « désolé hyung », mais ses doigts se sont écartés de manière à ce qu’il puisse le voir. « Sunbae ! Tu es beau, tu es viril je suis jaloux » Shin lui est un gamin, tout mignon il n’a rien de virile, de sexy contrairement à son ainé qui lui était un homme pour lui et non un adolescent comme lui. Il l’enviait vraiment, il voulait vraiment être comme lui mais bon son caractère correspondait bien à son physique de petit garçon, tout mignon.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité


MessageSujet: Re: Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...   Dim 16 Sep - 20:12

    Le temps était agréable, il faisait beau et un petit vent était présent. Un temps idéal pour aller se balader de bonne humeur dans la ville proche de l’académie. Son petit frère était en cours, sa sœur ne voulait pas lui adresser la parole de nouveau … Autant donc sortir. Il aurait pu aller voir sa sœur de cœur, mais il faut avouer qu’au fond, Eichi avait simplement envie de se retrouver un peu seul pour profiter de sa journée. Attrapant sa veste en cuir noir ainsi que le casque de sa moto, le jeune homme avait bien l’intention de se trouver une jolie minette à ramener sur sa bécane. Voir un joli minet, car ne soyons pas choqué, Eichi avait de plus en plus tendance à se tourner vers ses congénères masculins. Surement, parce qu’il était moins prise de tête et plus dans les même optiques que lui, quand on leur demande de passer la nuit ensemble. Ils n’espéraient pas y avoir un lendemain. Montant sur sa moto noir, il mt en route le moteur, laissant cette dernière ronronner un long moment avant d’afficher un léger sourire, ravi de voir qu’il attiré un peu le regard des élèves de l’école. Cela était une bonne chose, il était donc dans ses bons jours.

    Filant rapidement en direction de la ville, le jeune homme ne semblait pas d’humeur à s’arrêter, zigzaguant, roulant parfois bien trop vite pour le virage qu’il devait prendre Eichi, ne semblait pas disposé à faire attention à ne pas se tuer sur la route. Le trajet fut relativement court et Eichi gara sa moto de façon à ne pas être gêné durant sa petite session shopping. Car s’il avait bien une chose qu’aimait faire le brun c’était être à jour dans la mode et la tendance actuelle. Pas question de passer pour un idiot et ne pas être présentable. Posant son casque de moto sur cette dernière, il fit en sorte de poser l’anti vole pour filer par la suite vers les boutiques. Il savait parfaitement vers laquelle aller et à peine rentré à l’intérieur, qu’une multitude de choix s’offrait à lui. En a peine quelques secondes, Eichi venait de se transformer en faire petit roi du stylisme. Attrapant des vêtements de toute sorte à sa taille, sans vraiment regarde ce à quoi cela ressemblait, il finit par s’arrêter les mains remplies. Filant alors vers les cabines, le brun choisit l’une dans le fond, pour être sur d’être tranquille pendant sa petite séance essayage.

    Soupirant doucement, il finit par retirer son haut, regardant ce qu’il avait pris, son choix se porta vers un t-shirt assez simple plutôt moulant. Alors qu’il comptait le prendre, quelque chose lui sauta soudainement dessus. Hurlant de peur, la voix grave de Eichi résonna dans toutes les cabines. Sentant quelque chose autour de lui, le brun reconnu rapidement cette chose blonde accrochée à lui. Il n’arrivait pas à y croire … Qu’est-ce qu’il fabriquait ici ? C’était une blague n’est-ce pas ? Grimaçant un peu en sentant les lèvres du plus jeune contre sa joue, il semblait comme tétanisé. De où est-ce qu’il sortait ? Il n’avait quand même pas pu lui courir derrière alors qu’il était en moto ! Restant un moment sans voix, fixant le plus jeune, Eichi semblait encore étrangement maitre de soi, peut-être trop habitué à présent à ce genre de situation. Shin semblait … Très collant comme jeune homme. Aussi bien, il trouvait cela mignon chez son petit frère, autant cela le déroutait avec l’étudiant. Se sentant un peu mal à l’aise quand le blond lui fit des compliments, Eichi prit un haut qu’il avait et l’enfila rapidement, mettant un gilet par-dessus par la même occasion. Moins, il allait lui montrer de partie de son corps, plus il serait en sécurité non ? « Shin ! Qu’est-ce que tu fabriques ici ? … Tu … Tu n’as pas cours ? » Passant sa main dans ses cheveux, il les remit en place, tout cela l’avait décoiffé. Regardant son cadet il finit par lui faire retirer sa main de devant les yeux. « Arrête d’agir comme un gamin, espèce de pervers ! Et si j’avais retiré le bas au lieu du haut ? Pourquoi est-ce que tu me sautes dessus comme ca ? » C’est vrai que s’il avait été en boxer, cela aurait été encore plus perturbant…
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité


MessageSujet: Re: Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...   Jeu 11 Oct - 23:13

  • Le voyant pénétrer dans la cabine, il se précipita le plus possible et se jeta sur le plus vieux qui lâcha un cri masculin et ce n’était pas ironique, il était grave et sexy. Mais ça Shin n’y faisait pas attention, il était trop innocent et ne faisait pas gaffe à ses choses-là, il était comme un enfant, ce qu’il aime ce sont les câlins, les bisous, les bonbons, les jouets… En parlant de bisous, le plus jeune déposa ses grosses lèvres pulpeuses et charnues rose bonbon sur la douce joue du brun, puis soudain ce fut son tour de laisser échapper un petit cri, cette fois-ci il était beaucoup moins fort mais aussi plus aigu et féminin en remarquant la tenue de son ainé. Il se décrocha de son perchoir et se cacha de cette douce vision enfin au début puis laissa vagabonder ses yeux sur ce torse. Son hyung était beau, il en était jaloux, lui avait un corps de gamin, il était tout plat sans forme, il se sentait ridicule, pitoyable à côté de lui, ce n’était pas pour rien qu’il était son model. Il n’était qu’un gamin alors que lui était un homme pourtant seulement quelques années les séparaient mais il y avait comme une frontière entre eux. Ils sont si différents que ça le rendait triste, il voulait être proche de lui, avoir des points communs mais ils étaient si…enfin voilà quoi, surtout qu’il le repoussait sans cesse ce qui ne décourageait pas du tout le plus petit qui continuait à lui courir après. Il recherchait l’amour d’un peu tout le monde, il se sentait seul et n’avait pas du tout confiance en lui, alors il jouait les pots de colles pour ne pas être seul et se sentir aimer enfin pour aimer même si ce n’était pas réciproque. « J’avais plus de bonbons alors je suis allé en ville pour refaire ma réserve…Désolée » Il avait le sentiment d’avoir fait quelque chose de mal, pourtant il n’était venu que pour ses douceurs, il ne le suivait pas, il était vraiment venu pour ses petites sucreries. Il avait le visage baissé la moitié caché par ses mèches blondes, honteux, il se mordillait la lèvre et jouait de ses doigt et du bas de son t-shirt, une fois qu’il lui avait ôté ses mains de ses yeux. Après les nouvelles paroles de son ainé, il se cacha encore plus derrière sa mèche, il se sentait minable, un moins que rien et les larmes coulaient d’elle-même, il avait envie de fuir loin, il ne savait pas quoi répondre. « Je suis pas un pervers » avait-il répondu d’une toute petite voix larmoyante. « Pourquoi tu ne veux pas être mon ami ? Pourquoi tout tu me repousses ? Tu me détestes ? Pourquoi ? Qu’est –ce que je t’ai fait hein ?... » Après ça, il fondit en larmes, il essaya de se contrôler mais il n’y arrivait pas, ses lèvres ainsi que son menton tremblaient. Tout son corps était pris de petites convulsions enfin plus précisément le haut de son corps, ses épaules, ses larmes s’échouaient sur le sol ayant la tête baissé, par moment il s’essuyait de sa manche, il reniflait doucement. Il voulait vraiment comprendre !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité


MessageSujet: Re: Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...   Lun 15 Oct - 21:19

    Ce gamin était flippant ! Vraiment flippant, c’est à peine s’il arrivait à le regarder en face sans le repousser ou lui hurler dessus pour qu’il parte loin de lui. Néanmoins, Eichi, ne s’était pas attendu à finir dans le rôle du parfait méchant. Voyant la bouille de Shin se renfermer et le voir baisser de la sorte la tête ne lui annonçait rien de bon. S’il se mettait à pleurer là, il allait passer pour une créature ignoble, c’est vrai … Par rapport à Shin qui ressemble à un petit ange, il n’avait aucune chance de paraitre doux et gentil. Grimaçant en l’entendant dire qu’il n’était pas un pervers, au son de sa voix, il pouvait parfaitement comprendre que quelque chose n’allait pas. Rah ! Il pleurait, il en était sur ! Se frottant les paupières, Eichi se mit à soupirer et remit son haut avant de s’occuper de Shin. Il pleurait, comment faire à présent. Attrapant le menton du blond entre son pouce et son index il lui remonta le visage, pour le regarder. Lui donnant une pichenette de son autre main au niveau du front, Eichi ne semblait pas fondre d’adoration devant un Shin en pleure. « Arrête tes larmes de crocodiles… Je ne craque pas pour les pleurnichards. Surtout … Que tu es plus mignon quand tu souris. Maintenant si tu veux pourquoi je ne t’aime pas, eh bien c’est simple. Tu me colles trop. Non mais c’est limite flippant, j’ai l’impression de bientôt tu vas venir m’espionner quand je dors. » Tiens d’ailleurs rien qu’a aborder le sujet, il avait peur que cela soit déjà arrivé. Non, il n’en était pas au point d’agir de la sorte. Passant doucement ses mains sur les joues de Shin, il lui effaça les larmes pour lui adresser un léger sourire. « J’ai rien contre le fait que tu découvres ta sexualité… Mais, pense aux autres. Je suis un homme avec des pulsions ok ? » En d’autres termes, Shin n’était pas moche, bien au contraire et Eichi un homme se sentant bien trop seul et capable de profiter de l’innocence du blond. Pose son index sur le front de Shin et le fait reculer pour sortir avec lui de la cabine d’essayage. Après avoir rendu les affaires qu’il n’avait même pas eues le temps d’essayer, le plus vieux attrapa le bras du blond pour l’entrainer avec lui hors du magasin dans la rue. Se stoppant une fois dehors il regarda le plus jeune. Ce jeune homme qui lui faisait tellement froid dans le dos, ne semblait pas si ‘mauvais’ que cela non ? « Si je passe la journée avec toi … Tu veux bien me pardonner ? J’arrête de penser que tu es un petit pervers et … Tu ben … Tu as la chance de me connaitre un peu plus ? » Oui, bon en réalité, il n’avait pas envie de le laisser seul avec une bouille de je suis perdue dévoré moi. Passant sa main dans les cheveux du blond pour lui ébouriffer un peu, il lui adressa un doux sourire d’excuse.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité


MessageSujet: Re: Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...   Jeu 25 Oct - 9:16

Il pleurait derrière sa mèche blonde, ta tête baissée, par moment il s’essuyait les joues, se les frottait les yeux…, le brun lui attrapa le menton faisant bondir le petit cœur du plus jeune, il lui fit relever le visage et lui fit une petite pichenette sur le front ce qui lui tira une grimace. Puis il s’agrippa au haut du plus vieux, posant son front sur lui. Eichi commença à parler et le blond l’écouta attentivement, il essaya de retenir ses larmes quand il lui demanda et se mit à rougir faisant apparaitre un petit sourire à un moment. Mais soudain il le relâcha et recula de plusieurs pas rebaissant la tête honteux, se cachant derrière son rideau de cheveux, son rideau de protection « Désolé, je te collerais plus, je vais te laisser tranquille. » ce serait dur mais pour ne pas embêter son hyung il le ferait, ce serait très très dure, il se mordait les lèvres pour s’empêcher de pleurer mais ses larmes coulaient tout de même doucement. Son cœur fit un nouveau sursaut, le brun venait de lui poser une main sur son visage ce qui m’empêcha ainsi de partir, ça l’avait stoppé, paralysé, son visage en larme s’était relevé vers lui, les yeux brillant de larmes, quelques mèches collé sur son front, les joues rosies et mouillées, ses lèvres brillantes et rougies, son menton tremblant, puis ses paupières se fermèrent d’elle-même sous les caresses du plus grand. « Hein ? »il n’avait absolument rien compris au parole du japonais, sexualité ?, pulsions ? il ne comprenait vraiment pas, il fronçait les sourcils en signe d’incompréhension, de réflexion. Puis un doigt se posa sur son front, il releva les yeux sur lui, le faisant loucher, et se laissa pousser « Tu veux que j’attende dehors pour que tu essaies tes fringues c’est ça ? Ou tu veux que je m’en aille et que je te laisse tranquille ? Que je… » Apparemment non, puisqu’il posa ses affaires et lui attrapa le bras pour les faires sortir, il rougissait et souriait content de pouvoir rester avec lui et du contact avec son hyung. Et ça en fut trop pour le petit cœur du blond, après cette nouvelle phrase, Shin sautillait coutent tout en tapant dans ses mains comme les enfants quand ils sont heureux, il rigolait il était tout content de pouvoir rester avec son ainé, « je peux vraiment rester avec toi ? » Il ne dit pas qu’il voulait en connaitre plus sur lui car ça le gênait trop. Quand le plus vieux lui ébouriffa les cheveux il grogna pour la forme mais il était tout content encore, et il criait de joie à l’intérieure de lui, puis il le vit commencer à avancer alors il trottina derrière lui, lui attrapa le bras entre les siens et posa sa joue dessus « Je peux ? », il allait passer la meilleure journée depuis qu’il est à l’académie, peut-être même depuis toujours, « Dis Hyung ! On va faire quoi ? » il espérait faire pleine de choses avec lui et que ça ne s’arrête pas ou même resté assis côte à côte lui accroché à son hyung mais il voulait que cette journée ne s’arrête jamais. « Oppa ! On pourra aller acheter des bonbons ? Je suis venu pour ça à la base » oups !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des bonbons, un petit garçon, son hyung, une cabine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit découpage... [Libre]
» Le petit garçon qui faisait "cui-cui".....
» Retrouvé ---> Un petit garçon de 5 ans malade a été enlevé !!!!
» Petit garçon en détresse ! [ Feat Fusegu ]
» [Dortoir des garçons]... J'ai fais un cauchemar... (Kylian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Alice ::  :: R.I.P.-