AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le môme // Daiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité


MessageSujet: Le môme // Daiki   Ven 14 Sep - 20:35

- Kuroda !! On sait que tu es à l'intérieur. Ouvre cette porte !

Ils cognaient de plus en plus fort. Loki était tranquillement accoudé à la fenêtre de sa chambre, avec un petit regard rêveur. Il regardait le ciel, éclairé, mais quand même un peu gris. Il pleuvrait certainement d'ici les prochaines heures... Cela devait faire deux minutes que ces gens cognaient à la porte. Eh oui, c'était le week-end, et pour certaines raisons, Loki devait avoir un suivit assez personnel avec ses responsables. Ces dernières semaines, il avait causé pas mal d'ennuis à certains étudiants. Cela était monté jusqu'aux professeurs puis à l'administration, et il avait été sévèrement puni. Il le savait, qu'il l'avait mérité, ce fichu bracelet, et ces coups. Il le savait. Mais c'était plus fort que lui, la méchanceté faisait partie de sa nature, ces étudiants qui se permettaient de le regarder de travers, tous ces gens qui parlaient de lui... D'accord, il était loin d'être fréquentable à cause de son Alice, certaines personnes avaient peur, c'était normal, mais qu'est-ce qu'il demandait lui, après tout ? Il était toujours seul dans son coin à faire sa vie, il ne dérangeait jamais personne, et ne cherchait pas de noises. Si cela finissait aussi mal, c'était bien parce que ces gens venaient le déranger c'est tout... Mais bon, depuis un bon moment, il était tranquille, ceux qui passaient à côté de lui se pissaient dessus, même quand il avait ce foutu bracelet stop d'Alice.

Il posa les yeux sur son poignet, qui était encore un peu rougit, c'est qu'il l'avait gardé plutôt longtemps ce bracelet. Soudainement, un bruit sourd se fit entendre et fit sursauter le jeune homme. Il se retourna, et vit la porte de sa chambre fracassée, et trois personnes dont cette sorte de psychologue-prof-où-il-ne-savait-trop-quoi, qui se présentaient devant lui. De suite, Loki ne put s'empêcher d'éclater de rire.

-Qu'est-ce qu'il y'a de si drôle ? Ne sois pas pathétique Kuroda, cela fait un moment qu'on cogne et tu n'es pas venu ouvrir, c'est un sérieux manque de respect.

-Désolé... Je n'avais pas entendu.

Heureusement que son partenaire de chambre n'était pas là. Ce genre de scène arrivait souvent, et ce dernier en avait horreur. Il fut donc dans l'obligation de les suivre et de rester à discuter pendant une heure avec l'autre prof. Enfin, discuter, il écoutait plutôt le long monologue ennuyeux de ce type. Une fois le rituel terminé, Loki quitta la salle sans demander son reste. Il retourna dans sa chambre, retenant un rire quand il revit sa porte foutue et des menuisiers présents pour la réparer, se prit un livre, et quitta le bâtiment.

Se dirigeant vers la forêt, plus précisément vers le lac, il regarda le ciel. Éclairé, mais quand même un peu gris. Oh, pas si grave, s'il pleuvait, il y'avait toujours les arbres pour s'y abriter. Une fois arrivé face au lac, il se chercha un pied d'arbre où il pourrait se poser tranquillement, et alors qu'il tourna à un angle, il sentit un gros poids sur lui qui lui donna un mouvement de recul. Quelqu'un venait de le percuter. Loki dévisagea le garçon : il semblait plutôt jeune. Sa tête ne lui disait pas grand chose. Certainement un Lycéen. Quoiqu'il en soit, il soupira en regardant le garçon de haut.

-C'est quoi ton Alice ? Ne pas regarder où tu fou les pieds ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 09/09/2012
Messages : 335
Avatar : Tamamori Yuta
Alice : Pyrokinésie
Classe : 3C Lycée

MessageSujet: Re: Le môme // Daiki   Lun 17 Sep - 15:19

C’était enfin le week-end, Daiki allait pouvoir se reposer de sa semaine de cours. Il avait décidé d’en profiter. Et quoi de mieux qu’une belle grasse mat pour commencer son merveilleux week-end. Il se leva lentement, de toute manière il n’était pas pressé. Il n’avait pas de colocataire pour le moment et tout le monde l’évitait à cause de son Alice. Dans la rue, soit les étudiants s’écartaient pour ne pas être brûler, soit ils n’étaient pas au courant de son pouvoir et marchaient normalement sans s’éloigner. Il regarda son réveil. Quand il vit l’heure il eut un petit instant de panique.

-Mince la femme de ménage va pas tarder !

Il enfila un jean, un débardeur blanc, une chemise à grands carreaux bleu, noir et blanc avec les manches retroussées jusqu’au coude. Il mit ses tongs noires et sortit rapidement de sa chambre en embarquant son mp3, qu’il mit dans sa poche. Il alla manger un morceau, histoire de ne pas crever de faim après. Au réfectoire, une fille fit tomber ses baguettes. Il les ramassa et les tendit à la demoiselle, qui était dans sa classe d’ailleurs. La jeune femme s’éloigna de Daiki. Elle attrapa les baguettes du bout des doigts.

-Mer… ci.

Après l’avoir remercié, la jeune fille partit en courant. Elle connaissait l’Alice du jeune japonais et n’avait pas envie d’être en contact avec lui. On ne sait jamais ce qui pouvait arriver. Il se releva en baissant la tête. Cela ne lui faisait presque plus rien, étant donné que c’était tout le temps la même chose. Il alla s’installer à une table, isolé des autres étudiants. Une fois qu’il eut fini son petit déjeuner, il alla poser son plateau et sortit. En sortant du réfectoire, il mit ses écouteurs et se dirigea vers la forêt. Il avait décidé d’aller faire une petite balade pour se détendre, pour se changer les idées. Il marchait tranquillement en chantant.

“Sayonara nante owari da nante
Uso da to itte sore demo
Hodoita te wa tsumetaku naru bokura wa tannin ni naru

Gomen ne nante mou nakanaide
Dakishimete shimau kara
Kasaneta omoide ga itami ni kawaru sono mae ni
Hora saigo wa egao de Say Goodbye…”


Il avait fait un petit tour et se dirigeait plus précisément vers le lac. Il marchait d’un pas nonchalant. Quand, soudain, il percuta un jeune homme et tomba par terre. Daiki releva la tête et s’excusa.

-Désolé ! Je ne vous avais pas vu.

Il était plus concentré sur sa musique que sur le chemin. La tête du garçon ne lui disait rien, il devait être à l’université. Le jeune homme regarda Daiki de haut en lui demandant ce qu’était son Alice et si c’était de ne pas regarder où il mettait les pieds.

-Ah !?...euh… Non, pas tout à fait.

Habituellement cela aurait énervé Daiki, mais aujourd’hui, il n’avait pas envie de s’énerver. Il observa l’étudiant, quand il repensa aux rumeurs. Il se rendit compte que c’était le garçon avec l’Alice de malédiction dont parlaient les rumeurs.

-Et toi c’est la malédiction, c’est ça ?

Daiki était normal. Il a toujours pensé qu’il avait été maudit, car ses parents l’ont abandonné à la naissance. Il a tout le temps été seul, il était mis à l’écart. Et tout le monde avait peur de lui à cause de son pouvoir. Le jeune homme était un peu énervé. Il n’avait pas peur de lui ou de son Alice. Il était toujours par terre et ne réagissait pas.

-Vas-y ! Utilise ton Alice !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le môme // Daiki   Lun 17 Sep - 19:03

"Désolé ! Je ne vous avais pas vu." Voici les mots qu'avaient prononcés le jeune adolescent. Mais Loki n'avait pas tardé à répliquer tout en lui demandant s'il regardait où il foutait les pieds ou non. Ca va, le petit bonhomme ne lui avait pas fait mal non plus, mais cette situation, se faire bousculer comme ça, c'était loin d'être agréable. "Ah !?...euh… Non, pas tout à fait." L'étudiant leva un sourcil et regarda le plus jeune avec un certain dédain. Tiens, c'est vrai, quel était l'Alice de ce type ? Rien que par curiosité, il aurait aimé le savoir. De plus, il ne fréquentait quasiment aucun lycéen... Ou presque. Disons qu'il avait déjà causé quelques soucis à deux ou trois, mais ça s'arrêtait là. Son terrain de chasse était plutôt centré sur les étudiants.

"Et toi c’est la malédiction, c’est ça ?" Loki le regarda plus attentivement. Bon, à vrai dire il n'était pas très surpris, un sacré nombre de personnes connaissait les Alices de types Dangereux, dans cet établissement.

-Oh, je vois qu'on t'a parlé de moi.

Voilà, à présent il était certainement dans la panique, en réalisant qui était la personne en face de lui. C'était à peu près la même chose tout le temps, ils s'en allaient limite en courant, il restaient figés sur place sans rien dire... "Vas-y ! Utilise ton Alice !" Là, ce fut le choc. Loki ouvrit de grands yeux abasourdis. Quoi ?? Qu'est-ce qu'il venait d'entendre là ? Un long silence s'installa. Kuroda fixa le garçon, bien droit dans les yeux. Impossible. Où il avait rêvé, ou ce type était juste fou. A moins d'être psychologiquement au fond du gouffre, personne ne demande une malédiction comme ça. Il rigolait ? Ou peut-être voulait-il frimer, comme tous les mômes de son âge ? Une provocation pour voir si l'Alice Dangereux était cap ou pas cap ? Ou alors un profond désespoir qui le poussait à croire que de toutes façons, il n'avait plus rien à perdre ?

-Quoi...?

Quoiqu'il en soit, le cœur de Loki se fit lourd. Non vraiment, il n'en revenait pas. Il eut un petit rire, soupira un bon coup, puis se mit accroupit juste à côté du garçon.

-Sais-tu ce qu'est une malédiction ? C'est quelque chose qui peut te poursuivre toute ta vie s'il le faut, ou en tout cas, te faire passer de très mauvais moments. ... Mais... Je crois que tu le sais déjà. Alors pourquoi me demandes-tu de faire ça ?

Étrangement, ce comportement, même cette façon de parler, ce cran, lui rappelait drôlement quelqu'un.

-Tout comme on ne joue pas avec le feu, ne joue pas avec moi. Je pourrais te le faire regretter tu sais.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 09/09/2012
Messages : 335
Avatar : Tamamori Yuta
Alice : Pyrokinésie
Classe : 3C Lycée

MessageSujet: Re: Le môme // Daiki   Ven 21 Sep - 18:32

Après lui avoir répondu concernant l’Alice, l’étudiant leva un sourcil et examina Daiki. Il le regardait de haut. Le jeune homme avait peut-être vraiment envie de connaître l’Alice du jeune lycéen. Mais ce dernier n’avait pas envie de divulguer son pouvoir comme ça. Alors il n’aurait qu’à poser la question mais une fois qu’il connaîtrait un peu mieux le pyromane. "Oh je vois qu’on t’a parlé de moi." C’était ce qu’avait répondu le jeune étudiant lorsque Daiki lui avait demandé si c’était bien la malédiction son Alice.

-Pas vraiment. Disons que les gens ne me fréquentent pas, comme toi je dirais. C’est juste que j’ai entendu des filles parlaient.

Le jeune homme ne bougeait pas. Il pensait sûrement que Daiki allait partir en courant comme toutes les autres personnes jusqu’à présent. Mais ce dernier ne paniquait pas, il était tout ce qu’il y avait de plus naturel. Quand Daiki lui dit d’utiliser son Alice, l’étudiant ouvrit de grands yeux abasourdis. Cela lui fut un choc, visiblement personne ne lui avait jamais demandé de le maudire. C’est vrai que le jeune lycéen était un peu à part. Mais ce n’était en aucun cas pour frimer, pour rigoler ou pour voir si l’Alice de type Dangereux était capable ou pas de le faire. Il était sérieux. L’étudiant fixa le lycéen droit dans les yeux et lui dit : "Quoi…?"

-Ben quoi ?

Le jeune homme rigola légèrement, comme s’il se foutait de sa gueule. Il s’accroupit devant le jeune japonais. Daiki était surpris, jusqu’à maintenant personne ne s’était autant approché de lui. Cela lui rappelait quand il était à l’orphelinat, lorsque les autres le faisaient tomber par terre et que la directrice ou une femme du personnel s’agenouillait devant lui. Mais en même temps cela lui faisait un peu peur, car il se souvenait que quand il était entré à Gakuen Alice il se recevait des coups parce qu’il ne maîtrisait pas son pouvoir. Le personnel le regardait méchamment et s’accroupissait donc il était encore plus effrayé.

-Qu’est-ce qu’il y a ?

Il avait baissé la tête. Le jeune étudiant lui demanda : "Sais-tu ce qu'est une malédiction ? C'est quelque chose qui peut te poursuivre toute ta vie s'il le faut, ou en tout cas, te faire passer de très mauvais moments. ... Mais... Je crois que tu le sais déjà. Alors pourquoi me demandes-tu de faire ça ?". Daiki leva la tête et sourit à moitié.

-Je ne suis pas débile, je sais ce qu’est une malédiction ! Euh… depuis ma naissance j’ai toujours pensé que j’étais maudit. Alors quitte à penser que je suis maudit, autant l’être pour de bon. Au moins je saurai que je le suis.


Le jeune homme avait l’air un peu ailleurs, comme s’il pensait à quelqu’un. Daiki lui rappelait-il quelqu’un ? Mais l’étudiant se reprit… "Tout comme on ne joue pas avec le feu, ne joue pas avec moi. Je pourrais te le faire regretter tu sais." Daiki eut un petit rire quand il entendit qu’on ne jouait pas avec le feu. Mais il ne comprenait pas ce que voulait dire son aîné.

-Hein ?!

Quand sur le coup, il réalisa qu’il ne connaissait pas le nom de son senpai. Il faut avouer que Daiki était un peu curieux, il avait envie de le connaître un peu.

-Au fait, comment tu t’appelles ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le môme // Daiki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le môme // Daiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche Technique • Daiki
» Aomine Daiki [100%]
» M i s t e r P r i s m v e r ││ Dedicate yourself and you can find yourself
» S K Y G G E ☆ m.a.g.n.e.t.i.z.i.n.g
» C'est du feu qui coule dans mes veines [Ft. Daiki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Alice ::  :: R.I.P.-