AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seriously? You’re making me mad ∞ Eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 30/12/2012
Messages : 36
Avatar : Park Jae Beom ♥
Alice : explosion
Classe : troisième année à l'université

MessageSujet: Seriously? You’re making me mad ∞ Eileen   Lun 31 Déc - 14:29

    Il était cinq heures du matin. Je revenais d’une mission assez fatigante, et je dois dire que mon coéquipier m’avait vraiment énervé cette fois-ci. Me contrôler devenait difficile dans ses moments-là, mais heureusement que la mission était terminée plus tôt que prévu. Je revenais à l’université pour les fêtes, et normalement, rien ne devait m’empêcher de passer ces fêtes à l’académie, en compagnie de ma sœur, ou sans. En parlant d’Eileen, cela faisait au moins une ou deux semaines que je ne l’avais pas vu. Entre ma mission, et les cours, je n’avais pas le temps de lui courir après. Pourquoi ne pas aller lui rendre visite ? Il avait beau être cinq heures du matin, je pouvais au moins vérifier si elle allait bien, et si elle se trouvait bien dans le dortoir de l’université, et seule. Elle avait pris la fâcheuse habitude d’inviter une personne du sexe opposé pour lui tenir compagnie, ce que je ne supportais absolument pas. En entrant dans les dortoirs de l’université, je pris donc la direction du dortoir des filles. Le surveillant devait être sûrement en train de dormir ou de … enfin dormir on va dire. Je gravis les escaliers et me retrouvais dans le couloir où se trouvait la chambre d’Eileen. Il entendit une porte s’ouvrir, et se dissimula dans l’ombre pour qu’on ne le remarqua pas. C’était la porte de la chambre de Leen qui s’était ouverte. Un jeune homme inconnu en sorti, accompagné par ma sœur, qui ne manquait pas de l’enlacer et de l’embrasser, comme s’ils étaient des amants de longue date. Wtf ? Je soupirais. Intérieurement, j’étais en train de bouillir, et j’essayais tant bien que mal de me calmer pour éviter de balayer le bâtiment, ou tout autre chose qui pourrait me valoir d’être une nouvelle fois puni pour manquement au règlement et usage abusif de mon Alice. Sérieusement, mais qu’est-ce qui lui prenait à la fin ? Ne pouvait-elle pas se comporter de manière digne, se caser avec une personne par exemple, au lieu de sauter tout ce qui bougeait ?

    Je m’avançais d’un pas confiant vers le couple, une expression sombre sur le visage. Les deux se demandaient sûrement qui pouvait se promener de si bon matin dans les couloirs du dortoir des filles. Surprise. Sans même jeter un regard à Leen, je la détachais de force de son compagnon. J’empoignais ce dernier par le col, d’une seule main, un air menaçant de la tête au pieds. Le jeune homme avait l’air de me connaître. Qui ne me connaissais pas, d’ailleurs ? Il savait donc de quoi j’étais capable, et qu’il fallait éviter de me provoquer.

    « Si je te revois ici encore une fois ou à moins de dix mètres de ma sœur, je te jure que je n’hésiterais pas … »

    Je laissais ma phrase en suspens. Une expression terrifiée apparut sur son visage, car justement, il savait ce que je n’hésiterais pas à faire ; il n’était pas le premier, et sûrement pas le dernier. Cela me fit sourire. Je poussais donc violemment ce crétin à terre, qui prit ses jambes à son coup et déguerpis tellement rapidement que je me demandais s’il n’avait pas l’Alice de rapidité. Puis, je poussais ma sœur à l’intérieur de sa chambre et refermais la porte derrière moi, en la claquant. Peu m’importait le silence dans ce foutu dortoir. Je regardais ma sœur dans les yeux un instant, avant d’articuler finalement quelques mots, bien qu'aucun son ne voulait sortir de ma bouche, de peur de la blesser.

    « Tu m’énerves. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 12/10/2012
Messages : 402
Avatar : Hyorin l'impératrice. ♥
Alice : Manipulation des sentiments.
Classe : Deuxième année.

MessageSujet: Re: Seriously? You’re making me mad ∞ Eileen   Mar 1 Jan - 16:00


seriously ? you're making me mad




Je n’avais quasiment rien fait de la journée, j’avais reçu pas mal de visite aujourd’hui. C’était tous des hommes. Oui, je ne m’entendais pas avec les filles, je ne sais pas la plupart m’énervent. Je n’arrive pas à les comprendre et puis les hommes étaient plus faciles à comprendre hum. Cela faisait plusieurs semaines que je n’avais pas vu Gaël, il ne me manquait pas tant que ça. C’était mon frère d’accord, mais on ne se s’entendait pas trop bien. Un coup ça va, un coup ça ne va plus, c’est compliqué. Il était trop protecteur, alors que moi quand je le vois avec une fille je suis heureuse pour lui. Pour l’instant j’étais dans ma chambre en train de discuter avec un type, ce n’était pas mon style mais j’adorai joué avec les hommes. Ils sont si faciles à manipuler, j’aime bien quand mes anciennes conquêtes se battent entre elles. Les relations sérieuses ce n’est pas pour moi, je n’en veux pas. Je veux m’amuser d’abord, je verrai ensuite. En tout cas, le type qui était avec moi me parler de ses anciennes conquêtes, je m’en fichais pas mal. Je lui sortis de simple oui, je vois, pourquoi il me parlait de ceci maintenant ? C’était cinq heures du matin, je n’avais pas vraiment l’intention de dormir. Je n’avais pas envie de dormir, je préférais sortir en soirée et boire quelques verres. Vu l’heure qu’il était, personne n’allait voir le mec sortir de ma chambre. Je l’accompagnai dans la couloir, je ne m’y attendais pas du tout. Il se mit à m’embrasser, je répondis à son baiser avant de le voir partir en arrière. Gaël venait de le prendre par le col et de le menacer, ce n’était pas mon problème du coup je n’écoutai pas ce qu’il lui disait. Gaël était vraiment énerver, il était trop protecteur. Je ne sais pas combien de fois il avait fait peur aux types qui sortaient de ma chambre. Ce n’était pas la dernier, le type eût vraiment peur je crois, il est parti assez vite. Je le regardai partir en rigolant, sans m’y attendre Gaël me poussa dans ma chambre en claquant la porte derrière lui. Si on se dispute, tous le dortoir serait réveiller, mais ce n’est pas grave.
« Tu m’énerves. »
Quoi, je l’énervais maintenant ? Ce n’était pas nouveau, mais pour une fois que je n’ai rien fait ! Oui je dis bien pour une fois, je suis loin d’être innocente.
« Mais qu’est-ce que j’ai fait encore ? Tu t’énerves toujours pour un rien, ce n’est pas de ma faute si ce mec s’est jeté sur moi comme une bête sauvage ! »





_________________
après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
found myself in wonderland
(gif tumblr/code belladone.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 30/12/2012
Messages : 36
Avatar : Park Jae Beom ♥
Alice : explosion
Classe : troisième année à l'université

MessageSujet: Re: Seriously? You’re making me mad ∞ Eileen   Mar 1 Jan - 17:26


    Je regardais Eileen droit dans les yeux. Son sourire ne semblait vouloir quitter ses lèvres, comme si ce que je faisais l’amusait. Ma colère monta d’un cran, et je commençais à sentir que mon Alice commençait à échapper à mon contrôle, malgré un effort surhumain.

    « Tu m’énerves »

    Que pouvais-je dire d’autre ? De tout façon, cela voulait déjà tout dire. Il fallait justement éviter de m’énerver, et elle, elle ne faisait qu’accroître mon instabilité. Peut-être que mon père avait tort ? Peut-être qu’on devait justement s’éloigner l’un de l’autre pour mieux vivre. Après tout, pendant mes premières années à l’académie, ce n’était pas comme si elle m’avait réellement manquée. Je l’avais carrément oubliée dans un coin de ma tête, je ne me souciais pas d’elle. Et de cette manière, j’étais plus utile, en quelque sorte. Après mes paroles, l’expression de ma sœur se refrogna, laissant place à la colère également.

    « Mais qu’est-ce que j’ai fait encore ? Tu t’énerves toujours pour un rien, ce n’est pas de ma faute si ce mec s’est jeté sur moi comme une bête sauvage ! »

    Un rire nerveux s’échappa de mes lèvres, puis un sourire assez hypocrite s’y installa. Je m’essuyais le front avec ma manche, car je sentais qu’il était plein de sueur, à cause de la colère, mais aussi à cause de ma mission – je n’étais même pas passé par ma chambre avant de venir-. Qu’est-ce qu’elle avait fait ? Était-elle complétement stupide ? Ou bien refusait-elle de m’écouter simplement parce que j’étais son frère ? Aurait-elle écouté quelqu’un de l’extérieur. De toute façon, qui de ces mecs pouvaient bien lui demander d’arrêter de jouer la peste facile de l’académie ? Si je m’énervais, c’était que je ne supportais pas de la voir comme ça. Où avait pu bien disparaître la mignonne petite fille qui courait après son grand frère, amicale et gentille ? Et surtout, qui avait une certaine maturité. La personne qui se tenait devant moi en semblait tout à fait dépourvue, et c’était assez triste au fond. Que comptait-elle faire ? Où voulait-elle aller en se comportant de cette manière ? D’ailleurs, il y aurait sûrement un moment où je ne pourrais plus être à ses côtés pour la contrôler, ou en tout cas, contrôler son entourage.

    « Ah oui ? » dis-je d’un ton plutôt calme.

    Je jetais un coup d’œil à la chambre. Sur son bureau, trônaient des cadeaux de noël de diverse sorte. La majorité d’entre eux, je devinais, venaient de ses admirateurs, car ils étaient de nature plutôt perverse. Des menottes pour noël ? Wtf ? J’essayais de reprendre mon calme, tant bien que mal, mais c’était trop difficile. Je bousculais Eileen tandis que je m’approchais de son bureau. Je me tournais vers elle, mon sourire avait disparu.

    « Tu te fous de ma gueule ? » m’écriais-je.

    Tout ce qui se trouvait sur la table vola en éclat, dans toute la pièce. Même avec son Alice, Leen ne pouvait pas toujours contrôler mes émotions ou whatever elle faisait. Cette situation en était un parfait exemple. Des morceaux de différents objets étaient éparpillés partout dans la pièce, dans les moindre recoins. Je n’étais pas sûre que l’utilisation incongrue de mon Alice passe inaperçue, et j’allais sûrement recevoir une nouvelle punition. Peu m’importait. Cette situation avec Eileen commençait sérieusement à m’insupporter. J’vais fait preuve de beaucoup de patience avec elle ; des années de patience. Et elle ? Elle ne faisait que me rejeter. Pas toujours, certes, mais la majorité du temps. Je m’approchait d’elle une nouvelle fois, le visage sans expression. J’empoignais son visage de mes deux mains, et approchais le mien, afin qu’elle me regarda dans les yeux.

    « Tu ferais mieux d’arrêter de te comporter comme ça. Tôt ou tard, tu le regretteras. Et moi, je ne serais pas là pour t’aider. Personne ne le sera. »

    Je la relâchais. Je venais de dire la vérité, et j'espérais qu'elle s'en rendrait compte. Je ne comptais plus veiller sur elle ; ou du moins, pas autant qu'avant. Si Eileen n'avait pas besoin de moi, à quoi bon ? Je pouvais être protecteur envers ma sœur, mais j'avais aussi des limites, et je les avais atteint. Je devais vivre ma vie aussi ; et elle ne se résumait pas à Leen. C'était à elle maintenant de me décider si elle souhaitait que je reste dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 12/10/2012
Messages : 402
Avatar : Hyorin l'impératrice. ♥
Alice : Manipulation des sentiments.
Classe : Deuxième année.

MessageSujet: Re: Seriously? You’re making me mad ∞ Eileen   Mar 1 Jan - 22:05


seriously ? you're making me mad




De la haine. Voilà ce que je ressentais pour mon frère, enfin il n’y avait pas que ça. Je l’aimais mon frère, à ma façon. Il ne le voyait pas car, je ne lui montrer pas. Petite j’étais toujours avec lui, je le suivais partout où il allait. J’étais vraiment collante à cette époque, j’ai beaucoup changée entre temps. Même ma famille ne me reconnait pas, même mon frère. La veille, j’avais reçu un cadeau de ma mère c’était une boîte à musique. La mélodie était belle et je l’avais mise sur mon bureau avec tous les autres cadeaux que j’avais reçu. Je n’avais pas vraiment eu le temps de tout regarder, mais j’allais tout jeter. J’avais reçu des cadeaux assez pervers, des menottes, des habits étranges. C’était quoi leurs problèmes aux gens ? Ils me prenaient pour quoi là ? Je m’en fichais si Gaël se mettait en colère, j’avais l’habitude et je savais le calmer. Enfin quand je peux, des fois je n’y arrive pas, je suis obligée de le frapper ou pire. ‘’Tu m’énerves.’’ ; Il ne disait que ça. Il faut changer de disque des fois. Enfin bref ; j’étais énervée là, d’habitude j’avais toujours le sourire, mais là. Déjà que voir mon frère cela ne me faisait pas tellement plaisir, mais en plus il était énervé. Je soupirai, je n’avais pas vraiment envie de me prendre la tête. J’allais devoir me mettre à pleurer pour qu’il arrête de m’ennuyer. En tout cas, je devais trouver un moyen pour qu’il n’utilise pas son Alice dans ma chambre. S’il faisait exploser mes cadeaux, je le détesterais à vie. Surtout que je tenais au cadeau que ma mère m’avait envoyé. Gaël parlai encore et encore, je ne l’écoutai pas. Je n’avais pas envie de l’écouter ; je ne sais pas pourquoi mais il me poussa pour aller voir mon bureau. Oh mon dieu, non. Il avait tout vu les cadeaux pervers de mes ‘’admirateurs’’, quelqu’un a une corde s’il vous plaît ? Il se tourna vers moi, je n’aimais pas quand il ne souriait pas.
« Tu te fous de ma gueule ? »
Non, je ne pense pas. Je ne vais pas lui répondre pour ne pas qu’il s’énerve. Tout à coup, tous les cadeaux qu’il y avait sur mon bureau explosèrent. Je me pris pas mal de morceaux dans la tête. J’étais énervé, quand j’étais énervé je tremblai de partout. Je baissai la tête en serrant mon poing. Je ne sais pas ce qu’il voulait me faire, mais il prit mon visage avec ses mains et me dit :
« Tu ferais mieux d’arrêter de te comporter comme ça. Tôt ou tard, tu le regretteras. Et moi, je ne serais pas là pour t’aider. Personne ne le sera. »
C’en était trop, je le poussai en arrière en criant :
« Mais t’es fou ou quoi ?! De quel droit tu oses faire exploser ce qui m’appartient ?! J’avais reçu un cadeau de ma mère et j’y tenais beaucoup ! Tu as tout cassé et après tu t’étonnes que je te rejette ?! Petite je t’ai toujours admiré, tu étais mon frère je t’adorais, tu étais mon model ! Mais là je te reconnais plus, tu ne le sais pas mais même si je ne le montre pas ; je t’aime comme quand j’étais petite. Mais toi tu fais tout pour que je me sente mal c’est ça ?! »
Je tombai sur les genoux justes devant lui, j’essayai de retenir mes larmes, mais je n’y arrivais pas. Je n'aime pas pleurer, surtout devant mon frère.




_________________
après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
found myself in wonderland
(gif tumblr/code belladone.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Seriously? You’re making me mad ∞ Eileen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Seriously? You’re making me mad ∞ Eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eileen Rogue II [validée]
» The Making Of Harry Potter - Warner Bros Studio
» 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» 04. Nothing's really making any sense at all.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Alice ::  :: R.I.P.-