AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Envie de shopping ft. Min Soo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 09/09/2012
Messages : 335
Avatar : Tamamori Yuta
Alice : Pyrokinésie
Classe : 3C Lycée

MessageSujet: Envie de shopping ft. Min Soo   Mar 27 Nov - 18:05

Daiki était dans son lit en train de dormir. Il rêvait et plus particulièrement il se remémorait son passé. Il se revoyait à l’orphelinat, là où il avait grandi. Il voyait la directrice s’occupait de lui, le regard que lui portaient les autres orphelins. A chaque fois que des parents venaient pour une adoption il était toujours enfermé dans une autre pièce, ce passage lui revenait souvent à l’esprit. Il se rappelait qu’au début il avait peur de son Alice. En même temps manipuler le feu n’était pas une chose facile, cela effrayait beaucoup de monde. Le jeune pyromane se posait toujours la même question qui était "Pourquoi le personnel et la directrice de l’orphelinat n’avaient pas peur de mon Alice ?". C’est un mystère !

Il continuait de dormir. Une fois que le rêve sur son passé fut fini, il enchaîna avec un autre rêve. Il était tranquillement en train de marcher dans la forêt, quand il vit Kana au loin en train de se faire attaquer par deux hommes. Il couru alors vers elle pour la protéger. Lorsqu’il arriva devant Kana, il regarda les agresseurs d’un air méchant. L’un deux commença à s’approcher du jeune pyromane. Daiki lança une boule de feu sur la gauche en direction de l’homme qui avançait et dit en même temps :

*Dégagez !*

Lorsqu’il fit le mouvement pour lancer la boule de feu dans le rêve, inconsciemment il fit le même geste dans la réalité. Cela avait lancé une boule de feu sur le réveil, qui était à côté sur la table de chevet. Soudain il se réveilla en sursaut après avoir entendu un petit "BOUM !". Il regarda alors aux alentours et vit un peu de fumée noire. Il baissa les yeux. Il avait brûlé son réveil sans faire exprès. Il savait que parfois il avait un peu du mal à maîtriser son Alice. Et cette fois c’était le cas.

« Oups !... Bon ben… poubelle ! »


Ce fut la seule réaction qu’il eut. Mais cela l’énervait un peu, car il allait devoir acheter un nouveau réveil. Il attrapa les débris du réveil et les jeta à la poubelle. Une fois son réveil dans la poubelle, il alla regarder l’heure au réveil de son colocataire, il était 10 h. Puis il se dirigea vers le placard pour s’habiller. Il mit un jean avec un débardeur blanc et par-dessus un pull un peu léger rayé bleu et noir. Il glissa dans son sac, son mp3, de l’argent et quelques bricoles. Il mit ses chaussures. Daiki enfila son gilet et entoura sa belle écharpe blanche autour de son cou. Il prit son sac et sortit de la chambre.

Le jeune pyromane alla vite au réfectoire pour prendre le petit-déjeuner. Une fois qu’il eut fini de manger il décida d’aller dans la petite ville pour faire un tour dans les boutiques. Histoire de trouver un nouveau réveil ! Et puis comme Noël approchait à grands pas, il allait jetait un coup d’œil aux décorations et peut-être voir s’il trouvait des cadeaux à offrir à ses amis. Il marchait donc tranquillement en direction de la ville. Quand il fut arrivé, Daiki se dirigea vers les boutiques. Soudain devant l’entrée d’un magasin au loin, il vit un jeune homme de dos qui ressemblait beaucoup à son meilleur ami. Alors il s’approcha de lui et pencha légèrement la tête sur le côté.

« Min Soo ?! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité


MessageSujet: Re: Envie de shopping ft. Min Soo   Sam 15 Déc - 9:10


ENVIE DE SHOPPING.

Feat Sakurai Daiki & Kang Min Soo.

Min Soo devait aller faire des courses. Oui, il devait. Et pourquoi donc ? Parce qu’il en avait envie, tout simplement ! Bon, d’accord, ce n’était peut-être pas la seule raison. Disons aussi qu’il lui fallait un nouveau pull bien chaud, pour supporter l’hiver, et qu’il avait bientôt fini son dernier flacon de vernis à ongles noir. Voilà, c’était tout bête, mais c’était deux raisons suffisantes parce que, sitôt son petit-déjeuner engouffré dans son ventre, le voilà en train de se diriger vers la petite ville. Pas à pied, bien sûr, hein, il est pas totalement fou, le jeune homme. En voiture, bien évidemment. Oh, la voiture, ce merveilleux moyen de transport sans lequel il ne ferait rien – ou pas grand-chose.

Il descendit du véhicule, puis adressa un petit signe au chauffeur. « Merci beaucoup ! A tout à l’heure. » Un coup d’œil à sa montre lui indiqua qu’il était neuf heures trente passés de peu. D’habitude, il n’était pas aussi matinal. Mais là, il était obligé. Oui, sans pull bien chaud, il ne survivrait pas ! C’est un sourire aux lèvres qu’il entreprit donc d’explorer une boutique. Tout d’abord, il ne trouva pas son bonheur : c’était trop petit, trop grand, trop bleu, trop rose, trop léger. Oui, il pouvait se montrer terriblement difficile quand il en avait envie. Ou quand il en ressentait, du moins, le besoin. Mais que voulez-vous ? La vendeuse qui l’aidait lui aurait probablement tapé dessus depuis un moment, s’il n’avait pas pris son air le plus innocent et adorable pour la convaincre que c’était vraiment une question de vie ou de mort. Avec cette tête, il aurait pu faire manger du poulet à un végétarien. Et la demoiselle était un peu plus facile à convaincre qu’un végétarien.

Finalement, il trouva la perle rare et sortit, un grand sourire satisfait aux lèvres, avant d’entreprendre de chercher son vernis. Chose capitale, qu’était son vernis. Il ne repartirait pas sans, en tout cas. Alors heureusement que le noir était facile à trouver... Et il avait appris à ne pas se soucier des regards surpris ou méfiants que lui jetaient certaines personnes en le voyant acheter cet objet. Alors comme ça, le verni était réservé aux filles ? N’importe quoi ! En tout cas, le jeune homme se baladait donc, quand il entendit quelqu’un le héler, derrière lui. « Min Soo ?! » L’interpelé tourna la tête et aperçut son meilleur ami. Daiki. Il eut un immense, immense, vraiment immense sourire. Tellement immense, même, qu’il en devint terriblement louche. C’était impossible de sourire de cette façon, sauf quand on attendait quelque chose. Enfin, surtout quand on s’appelait Kang Min Soo. Et pourtant, il n’attendait rien de spécial de Daiki. Du moins, pas sur le moment. « Oui, c’est moi, le seul, l’unique ! » Et c’est à ce moment-là, oui, seulement à ce moment-là, qu’il se demanda ce que faisait son ami ici. Oh, il avait bien le droit de venir quand ça lui chantait, certes, néanmoins, l’adolescent était très curieux. Et, quand il se posait une question, il exigeait d’avoir la réponse sous peu. « Mais. Daikiiii. Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es venu me porter ? » Il sourit à nouveau. C’était devenu une petite blague, relative à leur première rencontre, quand Min Soo lui avait demandé de le porter et qu’il avait refusé. Malgré le temps qui passait, il n’acceptait toujours pas, d’ailleurs. Donc, finalement, c’était devenu une vieille blague.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 09/09/2012
Messages : 335
Avatar : Tamamori Yuta
Alice : Pyrokinésie
Classe : 3C Lycée

MessageSujet: Re: Envie de shopping ft. Min Soo   Lun 24 Déc - 17:50

En arrivant devant les magasins, Daiki avait reconnu son meilleur ami de dos devant l’entrée d’une boutique. Il s’était donc placé derrière lui et l’avait interpellé. Min Soo tourna alors la tête et fit un immense sourire en voyant le pyromane. Ce dernier trouvait son meilleur ami un peu louche avec ce sourire. Voulait-il quelque chose ? Il n’en savait rien. Le coréen répondit « Oui, c’est moi, le seul, l’unique ! » à l’interpellation du japonais. Le jeune lycéen reconnaissait très bien son meilleur ami.

« Ah ! C’est sûr qu’il y en a pas deux comme toi ! »


Daiki éclata de rire. C’était la stricte vérité, deux Kang Min Soo ce n’était pas possible. Il était tout à fait impossible de trouver une autre personne avec le même caractère que lui. Le pyromane se demandait ce que faisait son ami dans la petite ville et s’il était là depuis longtemps, car il était un peu curieux. Il avait bien le droit de savoir ce que faisait son ami, sauf bien sûr si c’est indiscret. Et visiblement ce dernier se posait la même question, étant donné qu’il venait de lui dire « Mais Daikiiii. Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es venu me porter ? ». Min Soo sourit. Le jeune lycéen savait qu’il avait fait exprès de poser la question et se mit à sourire lui aussi.

« Non mais ça va pas la tête ! »


Après avoir prononcé ces mots Daiki commença à rigoler. Cela lui rappeler leur première rencontre. Ce jour-là il avait répondu exactement la même phrase à Min Soo qui lui avait dit "Porte-moi !". Maintenant cela les faisait bien rire et c’était même devenu une blague, dont ils avaient l’habitude tous les deux.

« Ça te rappelle des souvenirs ? »

Daiki se rappela soudain de la question que lui avais posé son meilleur ami. Et à laquelle il avait oublié de répondre, parce qu’il était un peu plus concentré sur le souvenir de leur première rencontre. Le pyromane sourit et répondit à son ami.

« Il faut que je m’achète un réveil, parce que sans faire exprès ce matin j’ai cramé le mien, et j’aimerais trouver des cadeaux de Noël. Et toi ? Ça fait longtemps que tu fais les boutiques ? »

Ce n’était pas sa faute si ce qu’il avait fait dans son rêve s’était reproduit dans la réalité. Il voulait trouver un cadeau de Noël au moins pour Kana, mais il ne savait pas encore exactement quoi. Peut-être un bijou ou une écharpe. Après, tout dépendrait de ce qu’il trouverait. Il remarqua que Min Soo avait un sac qui venait d’une boutique. Il avait déjà trouvé son bonheur ? Comme le jeune japonais était un peu curieux il l’interrogea.

« Qu’est-ce que c’est ? Si c’est pas trop indiscret. Tu as déjà trouvé ce que tu cherchais ? »

Le pyromane réfléchit et se dit que c’était ridicule qu’il fasse les boutiques chacun de leur côté, si son ami n’avait pas fini ses emplettes bien sûr. Ils pouvaient très bien les faire ensemble, cela leur permettrait en plus de passer du temps ensemble.

« Tu m’accompagne ?... Je veux dire, tu veux qu’on fasse les magasins ensemble ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité


MessageSujet: Re: Envie de shopping ft. Min Soo   Mer 26 Déc - 19:58


ENVIE DE SHOPPING.

Feat Sakurai Daiki & Kang Min Soo.

La réaction de Daiki à la question de Min Soo était bien celle qu’il attendait. « Non mais ça va pas la tête ! » Comme pour leur première rencontre... Que de souvenirs ! Qui aurait cru, à ce moment-là, qu’ils finiraient par devenir meilleurs amis ? C’était tout bonnement étonnant, et le jeune coréen en était le premier heureux. Aussi incroyable que ça puisse paraître, il adorait Daiki. Oui, il existait quelqu’un dans ce monde, qu’il aimait autant que lui-même. C’est un choc, n’est-ce pas ?
« Il faut que je m’achète un réveil, parce que sans faire exprès ce matin j’ai cramé le mien, et j’aimerais trouver des cadeaux de Noël. Et toi ? Ça fait longtemps que tu fais les boutiques ? » Min Soo éclata de rire, en imaginant Daiki brûler son réveil. Quel maladroit ! Il trouvait toujours le moyen de cramer tout ce qui passait à sa portée. C’était la faute de son pouvoir, qui effrayait de nombreuses personnes, mais absolument pas Min Soo... Au contraire. Le jeune homme étant toujours un gamin dans sa tête, n’avait pas un instinct de survie très développé et avait tendance à ne pas avoir peur de ce qui était le plus terrifiant. Pourtant, il était terrifié par les insectes. Et pas par quelqu’un capable de le brûler vif. Curieux garçon, n’est-ce pas ? Il possédait une logique qui échappait un peu à tout le monde. Quoiqu’il en soit, il finit par répondre à son meilleur ami : « Des cadeaux de Noël ? Dont au moins un pour moi, hein ? Voire plusieurs ? Une montagne de cadeaux ! » Il lui tira discrètement la langue, avant de reprendre. « Moi, j’étais venu pour quelques courses ! Je suis arrivé il y a peu... »
Et puis Daiki reprit, tandis que, sur la pointe des pieds, Min Soo regardait autour de lui. Verrait-il d’autres têtes connus ? Repèrerait-il la boutique rêvée, avec tout moins cher qu’ailleurs ? Non, bien sûr que non. Stupide. « Qu’est-ce que c’est ? Si c’est pas trop indiscret. Tu as déjà trouvé ce que tu cherchais ? » Min Soo tourna la tête vers lui, sourit, puis lui agita son sac sous le nez, sans pour autant l’ouvrir ou daigner répondre à la question. Le mystère, ça se cultive. C’est plus amusant comme ça. Comment ça, il était un peu stupide ? Non, pas stupide, voyons. Immature, bien sûr. Et il ne s’en cachait vraiment pas, en plus. Bien au contraire. « Tu m’accompagne ?... Je veux dire, tu veux qu’on fasse les magasins ensemble ? » Entrevoyant immédiatement les possibilités que permettait cette proposition, Min Soo hocha vivement la tête. Et une idée lui vint immédiatement. Quelle bonne idée, d’ailleurs ! Vraiment excellente. Pourquoi ne lui était-elle pas venue immédiatement ? Mystère. Pourtant, c’était son habitude, de penser de cette manière... Il devait être fatigué, oui.
Il sourit de toutes ses dents, puis brandit à nouveau son sac en direction de Daiki. « Oui, je veux bien t’accompagner ! Par contre, tu veux toujours savoir ce que j’ai acheté ? Parce que tout a un prix, hein... Marché équitable : je te laisse porter mon sac et tu pourras regarder ce qu’il y a à l’intérieur. » Il sourit à nouveau, en penchant très légèrement la tête, de façon à paraître le plus innocent possible. Ça, il avait l’habitude, il employait souvent cette méthode pour obtenir tout ce qu’il voulait. Oui, il était un peu comme l’enfant qui a choppé la technique pour que ses parents lui obéissent au doigt et à l’œil. « Et là, je voulais m’acheter du vernis... Dis, dis, Daikiiiiiii. J’ai plus beaucoup d’argent. Tu voudrais pas me l’acheter à ma place ? Promis, je te rembourse ! Ou pas. Ce sera un cadeau. J’ai été super gentil ces derniers temps, non ? Avoue, je mérite bien un cadeau. » Bon, d’accord, son discours n’était pas très convaincant pour qui le connaissait un minimum. Il n’était pas vraiment ce qu’on pouvait qualité de personne « super gentille ». Au contraire, il pouvait se révéler être un véritable petit démon. Un démon à la bouille enfantine, et qui est habitué à avoir tout ce qu’il veut. Autrement dit, le genre de personne insupportable, qui tape assez rapidement sur les nerfs, mais qui sait également comment faire pour être pardonné...
Ensemble, ils reprirent leur chemin.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

A Gakuen Alice depuis le : 09/09/2012
Messages : 335
Avatar : Tamamori Yuta
Alice : Pyrokinésie
Classe : 3C Lycée

MessageSujet: Re: Envie de shopping ft. Min Soo   Ven 28 Déc - 14:49

Après lui avoir dit que Daiki était venu pour acheter un nouveau réveil, Min Soo avait éclaté de rire. Le jeune pyromane baissa un peu les yeux, il n’avait pas fait exprès et son meilleur ami se moquait de lui. Puis lorsque le japonais dit au coréen qu’il était aussi venu pour essayer de trouver des cadeaux de Noël, son meilleur ami lui répondit alors « Des cadeaux de Noël ? Dont au moins un pour moi, hein ? Voire plusieurs ? Une montagne de cadeaux ! ». Cela le fit sourire, quand Min Soo tira discrètement la langue à Daiki avant de lui dire « Moi, j’étais venu pour quelques courses ! Je suis arrivé il y a peu… ». Le pyromane sourit suite à la réflexion de son ami, il le reconnaissait très bien. C’était lui tout craché. Bien sûr qu’il avait l’intention de lui acheter un cadeau. Il ne pouvait pas ne pas offrir de cadeau de Noël à son meilleur ami, alors qu’il allait offrir un cadeau à une personne qu’il ne connaissait pas. Il lui répondit alors en souriant.

« Je sais pas !... Je verrais ! »

Soudain le jeune japonais vit le jeune coréen se mettre sur la pointe des pieds et regarder aux alentours. Daiki ne comprenait pas trop pourquoi il faisait ça, c’était un peu… bizarre. Est-ce que le pyromane était trop grand ? Ce dernier eut alors une petite idée, il n’y avait pas que Min Soo qui avait le droit d’être taquin.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Tu veux que je me mette à ta taille Min Soo ? »

Daiki rigola un peu. Il aimait bien taquiner son meilleur ami. Quand le japonais lui demanda ce qu’il y avait dans le sac, Min Soo tourna la tête, sourit et agita le sac sous le nez de Daiki, comme pour le narguer. Il ne daignait même pas répondre à la question. Lorsque le pyromane lui proposa de faire les magasins ensemble, le coréen hocha vivement la tête. Ce dernier devait avoir une idée derrière la tête, parce que Daiki le connaissait très bien et savait que quand il réagissait comme ça c’est qu’il y avait quelque chose. Soudain Min Soo fit un immense sourire, brandit à nouveau le sac vers le pyromane et lui dit « Oui, je veux bien t’accompagner ! Par contre, tu veux toujours savoir ce que j’ai acheté ? Parce que tout a un prix, hein… Marché équitable : je te laisse porter mon sac et tu pourras regarder ce qu’il y a à l’intérieur. ». Daiki esquissa un léger sourire, il avait raison son meilleur ami avait bien une idée. Mais le jeune japonais n’allait pas se laisser avoir par le jeune coréen, il avait même une petite idée pour trouver ce qu’il y avait dans le sac.

« Non ! Je joue aux devinettes ! Alors… Qu’est-ce qu’il peut y avoir dans ce sac ?... Hum… Ah ! Un pull, un nouveau pull ! C’est ça ? »

Il avait reconnu le logo qu’il y avait sur le sac et savait que c’était une boutique qui vendait des vêtements. Donc il avait dit le premier vêtement qui lui passait par la tête et qui avait un rapport avec l’hiver. Son meilleur ami pencha légèrement la tête sur le côté pour paraître le plus innocent possible et sourit une fois de plus. Le jeune pyromane ne savait pas s’il utilisait son Alice ou pas, étant donné que le pouvoir du coréen était les phéromones de persuasion. Mais cela ne marchait pas très bien avec le japonais. Etait-ce parce que Min Soo aimait Daiki et de ce fait il n’utilisait pas son Alice, mais le faisait naturellement pour plaisanter ? En tout cas, Daiki adorait Min Soo. Même si ce dernier l’embêtait un peu voire assez souvent, en essayant à chaque fois de le convaincre de quelque chose. Soudain son meilleur ami lui dit « Et là, je voulais m’acheter du vernis... Dis, dis, Daikiiiiiii. J’ai plus beaucoup d’argent. Tu voudrais pas me l’acheter à ma place ? Promis, je te rembourse ! Ou pas. Ce sera un cadeau. J’ai été super gentil ces derniers temps, non ? Avoue, je mérite bien un cadeau. ». Le jeune lycéen éclata de rire, il trouvait que cela ressemblait au comportement d’un chien ou d’un animal.

« Oh ! Le toutou veut son su-sucre ! Il veut sa friandise hein ? Gentil toutou, gentil ! »

Daiki tapota doucement sur la tête de Min Soo, comme l’on faisait pour les chiens. Le pyromane tira discrètement la langue en faisant un clin d’œil. Ensemble ils reprirent la direction des boutiques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Envie de shopping ft. Min Soo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Envie de shopping ft. Min Soo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Une envie de solitude ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Alice ::  :: R.I.P.-